Notre Histoire

L’origine du Munster

Elle est liée à l’installation de monastères sur les marges du massif vosgien au VIIe et VIIIe siècles. Le « Monasterium confluentis » a donné son nom à la ville de Munster, située sur le versant Est du massif. Les historiens se mettent d’accord sur l’origine du Munster : il viendrait des moines venus évangéliser la région et qui auraient apporté leur savoir-faire dans la fabrication de fromage. Le nom de Munster viendrait du mot Monastère.

Les noms Munster et Géromé s’expliquent par la double localisation des fabrications : autour de Munster pour l’Alsace et autour de Gérardmer pour la Lorraine (Géromé en patois lorrain). C’est au VIIe siècle que les moines de la vallée de Munster inventent le Munster pour conserver le lait et nourrir la population nombreuse qui se presse au pied de leur monastère. 

Les troupeaux de vaches paissaient sur les chaumes du massif vosgien, versant lorrain. Ces pâtures dʼaltitude étaient louées au Duc de Lorraine à Gérardmer sous la forme d’une journée de production de fromage. Cʼest ainsi qu’à la Saint Jean-Baptiste, tous les 24 juin de chaque année, tous se réunissaient à Gérardmer pour le paiement de leur dû.

Le Munster aujoud’hui

Depuis, le territoire de la Lorraine, l’Alsace mais aussi le territoire de Belfort et une petite partie de la Haute-Saône allient leurs talents pour développer et affiner toutes les saveurs du Munster

Aujourd’hui encore, l’Appellation d’Origine Protégée conserve ses racines historiques et rappelle cette tradition via les noms de Munster et Munster-Géromé : deux noms pour un même fromage !

Les conflits qu’a connus l’aire géographique du Munster ont permis d’apporter des activités et des savoir-faire (fabrication et affinage par lavage des fromages) et de répandre la production de ce fromage dans la plaine. Ils ont également eu des conséquences sur les races de vaches laitières utilisées.